DirigeantsInterviewPromotionVie de la Ligue4 questions à Hugo Anest

3 mai 2022
La ligue continue la mise en lumière de ses acteurs incontournables. Pour ce nouvel entretien, c’est Hugo Anest, le président, a qui pris le temps de répondre à nos questions. Au programme, présentation de son parcours, explication du rôle et des missions de la ligue, et coup de projecteur sur l’organisation de la prochaine assemblée générale en juin prochain.
Bonjour Hugo, pouvez-vous vous présenter et nous expliquer le rôle que vous occupez à ce jour ?

Je m’appelle Hugo Anest, j’ai 33 ans et j’ai débuté le badminton dans le club de Gagny (93) en 2003. Mon engagement bénévole ne date pas d’hier puis que j’ai très rapidement été force de proposition au sein de mon club pour apporter mon aide et mes idées, avant d’intégrer le conseil d’administration dès ma majorité. Par la suite, j’ai intégré le comité 93 comme responsable des compétitions, de la communication, des interclubs, du développement des pratique, avant de prendre la présidence en 2014 et d’être réélu en 2016 et 2020. Je suis également juge arbitre ligue certifié depuis 2012.

L’olympiade 2020/2024 a débuté de la pire des manières avec une pandémie mondiale comportant des impacts majeurs sur notre vie et aussi sur le monde sportif, dont le badminton. C’est dans ces conditions que j’ai fait le choix de démissionner de mon poste de président de comité pour me présenter à celui de président de la ligue Île-de-France de badminton (LIFB) lors de l’assemblée générale de novembre 2020.

https://www.lifb.org/wp-content/uploads/2022/04/REGIONAL-VETERANS_25-scaled.jpg
Pouvez-vous nous en dire plus sur la ligue ? Quel sont ses missions et ses grandes orientations ?

La ligue Île-de-France de badminton est un organe déconcentré de la Fédération française de badminton. Elle a cependant une grande autonomie dans ses rôles et missions bien qu’elle dépende en partie des statuts et règlements fédéraux en vigueur. En Île-de-France, on compte 250 clubs affiliés et près de 35 000 licenciés à la FFBaD. Ces chiffres font de la LIFB la plus importante ligue de France. La ligue a plusieurs rôles. Tout d’abord, celui de coordonner l’action sur les territoires avec l’aide des comités départementaux. Ensuite, celui d’organiser et de mettre en œuvre une offre de pratique et des actions structurantes. Enfin, celui de faire la promotion et de développer la pratique du badminton. Afin de remplir ces différents critères, la ligue est organisée autour d’un conseil d’administration composé de 16 membres et d’une équipe de salariés composés de 13 personnes. En termes d’organisation, on retrouve quatre secteurs structurant sous la responsabilité d’un vice-président : les opérations sportives, l’accès au haut-niveau, la formation et la diversité des pratiques. À cela s’ajoute des commissions transversales (communication, promotion & partenariat, actions territoriales, etc.).

La ligue doit permettre à toutes et tous de pouvoir pratiquer dans de bonnes conditions, en accompagnant les clubs dans leur développement et en aidant les comités à répondre aux attentes du territoire. Il s’agit aussi de permettre au badminton de se développer partout sur le territoire francilien, tant en zone urbaine qu’en zone moins dense, et surtout dans de nouveaux lieux de pratique pour attirer toujours plus de nouveaux badistes et surtout arriver à les fidéliser. Enfin, permettre à toutes et tous de faire le badminton sur les territoires en formant, dirigeants, encadrants, officiels techniques. C’est en passant par la montée en compétences de chaque acteur que nous arriverons à développer et structurer notre discipline pour pouvoir proposer une meilleure offre de pratique et préparer l’héritage des JOP 2024.

https://www.lifb.org/wp-content/uploads/2022/04/Actualités-Site-LIFB1.png
Le 01 juin prochain se déroulera l’assemblée générale (AG) de la ligue. Pouvez-vous nous expliquer en quoi consiste cet événement institutionnel majeur et comment il est mis en place ?

L’assemblée générale de la ligue est un moment fort pour la vie associative, mais aussi pour l’ensemble des licenciés sur le territoire. En effet, l’assemblée générale est souveraine. C’est elle qui valide ou non les politiques mises en œuvre, les orientations majeurs, les budgets, etc.
Mais c’est aussi le lieu d’expression et d’échange pour toutes et tous. À l’heure actuelle, les licenciés sont représentés lors de l’AG par des délégués de comité qui sont élus chaque année lors des AG de comité. À la ligue, nous avons traditionnellement une à deux AG par an. Celle-ci a pour objectif de faire le bilan de l’année passée à la fois financièrement mais aussi sur les actions mises en œuvre tout au long de l’année.

Quelles grandes thématiques seront abordées lors de cet événement incontournable ?

Le 1er juin prochain aura lieu la première AG en présentiel depuis le début de la pandémie. C’est l’occasion de pouvoir tous se retrouver et d’échanger.

Lors de cette AG, les principaux éléments abordés seront bien évidement le bilan d’activités 2021 ainsi que le bilan financier. Mais aussi et surtout une élection partielle au conseil d’administration de la ligue puisqu’à ce jour, seules 16 places sont pourvues sur les 19 possibles.

Les délégués issus des différents clubs franciliens représentent l’ensemble des 35 000 licenciés. Il est donc extrêmement important de les mobiliser pour jouer ce rôle de représentation.

Cette AG du 1er juin sera également le moment de réaffirmer les ambitions de la ligue afin que le badminton puisse se développer sur tout le territoire, que toutes et tous puissent pratiquer dans les meilleures conditions et selon leur besoin et que chacun puisse apporter sa pierre à l’édifice pour le développement de notre sport en perspective des JOP 2024 mais aussi et surtout pour l’après 2024 et l’héritage des jeux.

SUIVEZ-NOUS

sur les réseaux sociaux pour suivre toutes les dernières actualités :

INSCRIVEZ-VOUS

à notre newsletter pour suivre toute l'actualité du badminton francilien !

©2021 LIFB – Tous droits réservés – Connexion